Elise Ayoub

Élise est exposée à l’univers des arts Égyptiens dès son enfance et grandit dans l’amour que ses parents portent à la musique. La danse orientale est au cœur de ses fêtes familiales et fait partie intégrante de sa vie et de sa culture.

En 2000, fascinée par la danse, elle se joint à l’école de danse Hugo Depot où elle y fera la connaissance de Lynsey Billing. Elle se joindra à sa troupe Scream Danse Company en 2002 où elle y découvrira l’univers chorégraphique de madame Billing et le monde compétitif de la danse. Elle développe un intérêt pour la prestation en groupe et se développe en Jazz, Street Jazz, Hip Hop et plusieurs autres danses urbaines.

En 2005, elle entreprend plusieurs ateliers au Urban Element, où elle y rencontre plusieurs pionniers de la danse urbaine. Elle y fait donc ses premiers débuts en Hip hop, Dancehall et en Step.

Elle continue toutefois ses cours chez Hugo Depot où elle observe les talents de Direction d’Hugo Depot et Francine St-Yves, et ce jusqu’en 2016. Cela lui permet également de travailler avec des professeurs tels que Pax, Fabiola, Parul Gupta, Estelle Lavoie et Karine Gendron.

Parallèlement, l’appel de la danse orientale se fait plus présent à son esprit et c’est en 2005 qu’elle découvre l’ampleur du monde de la danse Orientale à Montréal. Elle danse au sein de la Revue de Samia en 2010 (troupe de danse Samia Baladi – apparition dans des Kiwis et des Hommes). C’est également en 2010 que ses débuts en enseignement se concrétisent.

Afin de perfectionner son art, elle étudie ensuite auprès de Claudette Biron, une spécialiste en danse orientale classique, et plusieurs autres professeurs à Montréal, ce qui l’emmène à présenter ses premiers numéros en solo.

En 2013, elle fait également partie des premiers membres de la troupe de danse Z’Amiras, la troupe semi professionnelle de Zafirah, une soliste très appréciée à Montréal. Elle est depuis 2013 l’assistante d’Aziza, une danseuse de renommée mondiale, avec qui elle poursuit son apprentissage et le perfectionnement de ses prestations.

En 2017 elle fonde le regroupement du Studio Danse C.

Elle participe constamment à des ateliers tels qu’avec Suhaila Salimpour et Sadie, et ne manque jamais l’occasion de suivre un cours avec une artiste local.

** INSCRIPTION **